D’importants travaux de restauration ont été menés ces derniers jours sur le clocher de St-Amans.

La monture d’une des 3 cloches, en très mauvais état, a été remplacée par une nouvelle monture de type rétro en bois de chêne. Le moteur de tintement, un battant de cloche et l’armoire de protection ont également été remplacés et mis aux normes. Ainsi les 3 cloches sont à nouveaux opérationnelles et rythment à nouveau le quotidien du hameau de St-Amans-de-Lizertet.

Il s’agit de l’entreprise Cessac-Honoré de Corrèze, spécialisée dans l’entretien et l’ingénierie des clochers qui a effectué les travaux. Cette entreprise intervient également tous les ans pour effectuer la maintenance et sur les 3 clochers de la commue (Combret, Notre Dame de Bétirac, St-Amans de Lizertet).

 

Les travaux d’un montant de  7.820 € HT ont pu être réalisés grâce à l’aide de l’Etat et du Département, avec une subvention de 3.128 € au titre de la DETR (Dotation d’État des Territoires Ruraux) et une subvention de 1.317 € au titre du Fonds Départemental de soutien à la restauration du Patrimoine Rural. Le reste à charge pour la commune est de 3.375 €.

Une belle réalisation pour la préservation de notre patrimoine ancestral. Merci à l’Etat et au Département pour leur accompagnement financier. Merci à Antony Honoré, campaniste* corrézien, son collègue et à Christophe qui a aidé au démontage et montage de la cloche.

(*) Un campaniste est une personne ou une entreprise spécialisée dans l’ingénierie des clochers (civils ou religieux). Le campaniste assure l’installation des équipements permettant les sonneries de cloches (battant, joug de suspension, bras ou roue de sonnerie, tringlerie…), leur électrification (moteur, circuit électrique, tableau).

  • partager: